Estivales 2019 : l’expert-comptable, un chef d’entreprise comme les autres

A LA UNE
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les Estivales, seul congrès dédié aux jeunes professionnels du chiffre ! Son édition 2019 s’est tenue les 14 et 15 juin à Montrouge aux portes de Paris, sur le thème de l’expert-comptable chef d’entreprise.

Les experts-comptables accompagnent les dirigeants mais sont eux-mêmes des entrepreneurs. Sous la pression du marché, toujours plus compétitif, et des nouvelles technologies, ils doivent confirmer cette posture de dynamisme économique.

Telle était la thématique retenue dans le cadre des Estivales 2019, un événement créé par et pour les jeunes professionnels du chiffre, organisé par l’ANECS et le CJEC. Ce rassemblement, qui a pris place les 14 et 15 juin au Beffroi de Montrouge, a connu cette année un franc succès, avec un record historique de participation : 560 personnes.

« Nous ne pouvons plus exercer notre profession aujourd’hui comme nos aînés pouvaient le faire »

Yannick Le Noan, Président de l’ANECS, et Steeven Pariente, Président du CJEC, ont ouvert le bal des Estivales. « Nous avons souhaité placer ces deux jours sous le signe de l’évolution de notre profession, c’est-à-dire du développement de notre leadership, tant auprès de nos clients que pour la gestion interne de nos cabinets » indique le second. « Tout nous incite à passer d’un métier de technicien à un métier de chef d’entreprise. (…) Le numérique, les changements de modes de consommation, les nouvelles attentes des collaborateurs : tout nous pousse à évoluer. (…) Nous ne pouvons plus exercer notre profession aujourd’hui comme nos aînés pouvaient le faire. »

D’expert-comptable à chef d’entreprise, il reste du chemin à parcourir…

Et pourtant, à en croire une étude 2018 conduite par le CSOEC et mise en avant lors des Estivales, il existe encore une belle marge de progression pour que les experts-comptables endossent pleinement le fringant costume d’entrepreneur.

Ainsi, quelques chiffres. Pour les cabinets de moins de cinq salariés, sur le volet marketing, seuls 15 % ont formalisé une offre de services. S’agissant de la relation client, 16 % estiment avoir identifié les besoins explicites et implicites de leurs clients. Enfin, sur les aspects communication, 9 % seulement des cabinets de moins de cinq collaborateurs ont arrêté une stratégie en la matière…

« Ce constat donne à réagir » observe Yannick Le Noan. « Les chiffres ne sont pas forcément très positifs. Il y a beaucoup de points d’amélioration. Je pense qu’il y a du travail à faire car le marketing et la communication sont aujourd’hui des aspects très importants, surtout avec un marché de plus en plus concurrentiel. » 

Les Estivales 2019 ont été l’occasion, à travers dix-sept ateliers et trois conférences notamment, de travailler sur ces questions essentielles et stratégiques : un pas de plus, ensemble, pour la nouvelle génération des professionnels, vers l’expert-comptable chef d’entreprise !

Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.