L'ACFE souligne le rôle des commissaires aux comptes dans la lutte anti-fraude

Commissariat aux comptes
Outils
TAILLE DU TEXTE

AuditDans son rapport bisannuel « Report to the Nation 2018 », l’ACFE a relevé la place essentielle des commissaires aux comptes dans la lutte contre la fraude.

L’organisation mondiale des professionnels de la lutte contre la fraude (ACFE) a publié son rapport bisannuel « Report to the Nation 2018 » qui fait la synthèse de 2 690 cas de fraude.

On y apprend notamment que les petites et moyennes entreprises subissent des dommages liés à la fraude (200 000 dollars) qui sont deux fois supérieurs à ceux subis par les grandes structures (104 000 dollars) ou que les fraudes perpétrées par les dirigeants et propriétaires d'entreprises représentent 19 % des cas mais avec des coûts médians de 850 000 dollars.

Le rapport de l'ACFE souligne également le rôle fondamental des auditeurs légaux dans l'action contre la fraude. L'arsenal déployé par les commissaires aux comptes durant leurs missions permet de réduire considérablement, tant le montant que la durée des fraudes. Ainsi, par exemple :

  • l’audit des processus correspondants de reporting financier par les auditeurs légaux réduit de 50 % les pertes et la durée des fraudes ;
  • la certification des comptes par les commissaires aux comptes réduit de 29 % les pertes et de 38 % la durée des fraudes ;
  • l’audit continu grâce aux logiciels d’analyse automatisée des données réduit de 52 % les pertes et de 58 % la durée des fraudes ;
  • enfin, les déficiences des dispositifs de contrôle interne des entreprises victimes sont à l’origine de presque la moitié́ des cas de fraudes récapitulés.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.