Les 10 tendances Fintech 2019 selon KPMG

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le secteur Fintech est en plein essor. 2018 a connu des chiffres records, avec 120 % de croissance des investissements dans ce domaine ! Alors, que nous réserve 2019 ? Le cabinet KPMG livre ses 10 prédictions en la matière…

Les Fintech ont cumulé près de 112 milliards de dollars d’investissements en 2018. Il s’agit de « la meilleure année en termes d’investissements dans la Fintech » selon Fabrice Odent, Associé KPMG en charge du secteur bancaire. « Un fait que l’on peut notamment expliquer par une année globalement favorable aux levées de fonds dans le monde, marquée par plusieurs mega-deals » analyse ce dernier. Cette tendance vertueuse va-t-elle se poursuivre en 2019 ? Le cabinet KPMG propose 10 prédictions à ce propos.

Consolidation

2019 devrait présenter une intensification des processus de consolidation dans les secteurs matures de la Fintech, comme les paiements et le financement, ou dans les domaines émergents tels que la blockchain.

Montée en puissance des deals

La taille des transactions devrait continuer de progresser en 2019, les investisseurs cherchant à réduire le risque en concentrant leurs prises de participation dans les projets Fintech avancés.

Essor mondial

Les néobanques continueront à diversifier leurs offres de services selon KPMG et poursuivront leur développement à l’international.

Open Banking

Les réglementations relatives à l’Open Banking en Europe et dans le monde, constituent une opportunité pour les géants de la technologie et les Fintech. Elles jouent conjointement un rôle de contrôle dans l’offre de services financiers.

Blockchain

Le cabinet KPMG note par ailleurs une augmentation considérable des investissements dans les Fintech dédiées à la construction de produits et solutions fondés sur la technologie blockchain.

Accélération dans l’Assurtech

L’Asie devrait connaître en 2019 une croissance substantielle des investissements dans l’Assurtech, venant en partie d’assureurs traditionnels établis aux Etats-Unis ou en Europe.

Croissance des Regtech

Dans le même sens, les investissements dans les Regtech devraient fortement s’accélérer en raison des évolutions réglementaires, qui induisent une hausse des coûts de conformité.

Institutions financières

L’investissement des établissements traditionnels restera élevé, avec le développement de partenariats liés à l’Open Banking et la poursuite des stratégies M&A de ces institutions.

Collaboration en Asie

Les coopérations entre les Fintech et les banques en Asie devraient s’intensifier en 2019, en particulier dans les domaines du KYC, de la lutte anti-blanchiment et de la gestion de l’identité numérique.

Digital Banking

Enfin, dernière prédiction avancée par KPMG : les acteurs bancaires traditionnels devraient poursuivre la digitalisation de leurs services, soutenant ainsi l’essor de néobanques autonomes et agiles.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.