Qui sont les Corporates Ventures Capitalists en France ?

Etudes
Outils
TAILLE DU TEXTE

1ère édition du Baromètre Deloitte réalisé avec Orange Digital Venture.

deloitte2017Poussé par un environnement réglementaire favorable, le Corporate Venture a le vent en poupe et s’impose en France comme un segment considérable du capital risque. Il permet de structurer un écosystème favorable à l’innovation et de pérenniser la relation grands groupes/Start-up. Parmi les opérations les plus emblématiques en 2016 : TWIST et Institut Mérieux, Blockstream et Axa Strategic Ventures, Heliatek avec Engie New Ventures.

Dans ce contexte, Deloitte et Orange Digital Ventures publient la première édition d’un baromètre semestriel dédié aux Corporate Venture Capitalists en France afin de mieux cerner leurs enjeux et leurs capacités d’investissements.

Parmi les principaux enseignements :

  • Les CVCs disposent d’une forte capacité d’investissement avec plus de 90 millions d’euros et des tickets minimum de 500.000 euros. Ils se positionnent sur tout le cycle de financement des start-ups.
  • Un fort développement : grâce à un environnement réglementaire plus favorable, une vague de création a été observées en 2015 et le nombre de transactions explose.
  • Un métier qui se structure : les équipes sont de plus en plus constituées d’experts venus du VC traditionnel, et travaillent à faire le lien avec les métiers du groupe.
  • Une logique de "smart money" qui intéresse les startups en demande de financement mais aussi d’expertise, de nouveaux canaux de distribution et de marchés plus larges en France ou à l’international.
  • Les principaux secteurs d’investissements sont : la santé (19%), les Fintech (15%), l’énergie (13%), les transports (13%), et les Big Data (9%).

*Le panel de l’étude est constitué de 14 CVC gérant un portefeuille global de plus de 1,1 milliard d’euros.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.