Georges.tech devient Indy et lève 35 millions d'euros pour développer son alternative au comptable

Numérique
Outils
TAILLE DU TEXTE

Photographe : Olivier Ramonteu // La start-up lyonnaise Georges.tech, qui automatise la comptabilité, a levé 35 millions d'euros en série B et devient Indy pour se positionner en véritable allié des indépendants.

Innover sur la comptabilité des indépendants

Le coût financier d'un expert-comptable peut s'avérer important pour les indépendants. A cet égard, Georges est une application qui leur permet de réaliser facilement leur comptabilité et leurs déclarations en ligne, conformément aux normes de l'administration fiscale, tout en étant accompagnés par un service client.

Aujourd'hui, Georges change de nom et devient Indy pour marquer son changement de stratégie. Son but est désormais d'aller beaucoup plus loin dans l'aide apportée aux indépendants et de se positionner en véritable alternative au comptable. Indy entend révolutionner leur comptabilité souvent très chronophage et perçue comme anxiogène. En conservant un même esprit de simplicité, accompagnement et petit budget.

Une levée de fonds de 35 millions d'euros avec un double objectif

Pour se donner les moyens de poursuivre son développement en France et à l'international, Indy annonce une levée de fonds de 35 millions d'euros en série B menée par Singular avec le soutien renouvelé d'Alven et de Kerala Ventures. « Nous avons eu la chance de suivre de près le développement d'Indy depuis ses premiers moments » commente Jérémy Uzan, General Partner chez Singular. « Nous sommes impatients de découvrir ce que nous réservent les années à venir maintenant qu'Indy a les moyens de ses ambitions. »

Le premier objectif de la start-up est de devenir rapidement le leader français sur ce marché qui représente plus de six millions d'indépendants. Cette levée de fonds permettra à l'entreprise de permettre à davantage de régimes fiscaux de profiter de sa solution, comme les artisans qui relèvent du régime des bénéfices industriels et commerciaux, et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités. Indy prévoit également de doubler ses effectifs en recrutant plus de 100 nouveaux talents en 2021 à Lyon : commerciaux, développeurs, chefs de produit, accompagnement des clients...

« Maintenant que nous avons démontré notre capacité à accompagner des dizaines de milliers d'indépendants avec un niveau de satisfaction inégalé dans notre secteur, ce nouveau financement va nous donner les moyens d'imposer plus largement notre modèle en libérant des centaines de milliers d'entrepreneurs de leurs corvées administratives » s'enthousiasme Côme Fouques, CEO et Co-Fondateur d'Indy.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.