Accident du travail : cumul entre la réparation de droit commun et la réparation complémentaire

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

En cas d’accident de travail, les dispositions de l'article L. 455-1-1 du CSS, qui accordent au salarié victime le bénéficie du régime de réparation de la loi n° 85-677 du 5 juillet 1985, n'excluent pas l'application de la législation prévue au chapitre II du titre V du livre IV du même code, lorsque ce même accident est dû à la faute inexcusable de l'employeur.

Alors qu’il était passager dans un véhicule de l’entreprise conduit par un collègue, un salarié a été victime d’un accident routier. La CPAM de Bayonne a pris en charge l’accident et ses conséquences en tant qu’accident de travail. Néanmoins, le salarié a saisi la juridiction de sécurité sociale d'une demande d'indemnisation complémentaire en raison de la faute inexcusable de son employeur. La cour d’appel de Pau (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.