Faute d’une responsable RH qui ne réagit pas face au management abusif du directeur

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Justification du licenciement d’une responsable des ressources humaines qui, garante du climat social dans l’entreprise, a manqué à ses obligations contractuelles en cautionnant et laissant perdurer les méthodes managériales inacceptables du directeur.

Engagée en 1986, Mme X. exerçait en dernier lieu les fonctions de responsable des ressources humaines d'un magasin. Elle a été licenciée pour cause réelle et sérieuse en 2011 et, contestant le bien-fondé de son licenciement, a saisi la juridiction prud'homale. La cour d’appel de Toulouse a jugé son licenciement fondé sur une cause réelle et sérieuse, ayant constaté que la salariée, qui travaillait en très étroite collaboration avec le directeur du magasin, avait connaissance du comportement inacceptable de celui-ci à l'encontre de ses subordonnés (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.