Obligation de reclassement : charge de la preuve

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Si la preuve de l'exécution de l'obligation de reclassement incombe à l'employeur, il appartient au juge, en cas de contestation sur l'existence ou le périmètre du groupe de reclassement, de former sa conviction au vu de l'ensemble des éléments qui lui sont soumis par les parties.

Une société appartenant à un groupe a licencié 24 de ses salariés dans le cadre d'une procédure de licenciement économique collectif.Contestant leur licenciement, les salariés ont saisi la juridiction prud'homale de diverses demandes. La cour d'appel de Rennes a constaté qu'il n'était pas suffisamment établi que le périmètre de reclassement devait être limité à seulement 35 sociétés du groupe, comme retenu par l'employeur. Elle en a déduit que l'employeur ne justifiait pas du respect de son obligation de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.