Souscription implicite d'une assurance pour compte

Banque / Finance / Assurances
Outils
TAILLE DU TEXTE

Si elle ne se présume pas, l'assurance pour compte peut être implicite et résulter de la volonté non équivoque des parties. Ce n'est pas le cas pour une parcelle détenu en indivision, et dont l'assureur ignorait le régime juridique au moment de la souscription ou ultérieurement. 

Un homme a souscrit avec sa femme, un contrat d'assurance portant sur une parcelle de terrain dont il était copropriétaire indivis avec ses enfants. Après son décès, et suite à des éboulements successifs ayant empiété sur la parcelle des voisins, ces derniers ont ordonné une expertise. Suivant les recommandations de l'expert, les voisins ont assigné les enfants en réalisation d'importants travaux.  La cour d'appel de Rennes a condamné les enfants in solidum à verser des dommages-intérêts à leurs voisins et à (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.