Décision de la Commission des sanctions de l’AMF concernant l’information donnée par le test de dépréciation du goodwill

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Suite à une enquête ouverte par l’AMF portant sur l’information financière d’une société, celle-ci s’est vu notifier certains griefs, à savoir qu’elle n’a pas constaté une perte de valeur sur le goodwill initialement enregistré lors de l’acquisition d’une société ni précisé, dans l’annexe de ses comptes annuels consolidés, les obligations imposées par la norme comptables IAS 36. L’AMF met également en cause le commissaire aux comptes de la société pour avoir certifié les comptes de la société sans émettre de réserve alors qu’il est établi que l’information communiquée au public par la société dans ses comptes annuels n’était pas exacte, précise et sincère. Concernant la non constatation d’une perte de valeur de l’écart d’acquisition (« goodwill ») enregistré (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.