Communication financière des foncières cotées

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les nouvelles normes IFRS 9, 15 et 16 n'ont pas bouleversé la communication financière des foncières françaises cotées, selon une étude du cabinet Mazars.

Réalisée à partir de la communication financière de dix foncières cotées françaises dont la capitalisation boursière dépasse un milliard d'euros, l'étude constate que la concentration du secteur s'est poursuivie et que leur taille reste inférieure à celle des pays voisins. Plus généralement, les foncières ont réalisé des résultats records en 2017 du fait de la compression des taux de rendement (+5,9 %) et de la rareté des biens. Indicateurs clés - augmentation de 5 % du dividende à verser en 2018 - hausse du Résultat net récurrent (RNR EPRA) de 6 % - le coût de la dette s'élève à 1,6 % contre 1,9 % en 2016 - une distribution exceptionnelle (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne