Obtenir un crédit bancaire : comment s’y prendre ?

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Même si de plus en plus de TPE accèdent au crédit bancaire, encore trop peu maîtrisent les étapes à suivre.

Selon les conclusions d’une étude menée par la Banque de France et la Fédération des centres de gestion agréés, les TPE accèdent toujours facilement au crédit bancaire. Pour optimiser ses chances d’en obtenir un, la TPE doit suivre plusieurs étapes, rester vigilante sur certains aspects. Cependant, si l’on compare l’accès au crédit entre les TPE et les PME, on remarque que l’octroi de crédits de trésorerie est plus faible chez les premières.

Le Monde du Chiffre vous propose quelques astuces pour accroître les chances d’obtenir un crédit bancaire.

Avoir un business plan qui tient la route

Devant le banquier, nous vous conseillons de présenter un dossier avec un business plan solide. Le business plan a pour objectif de formaliser le projet qui requiert un financement. Ce document d’une vingtaine de pages explique l’histoire du projet, sa stratégie de mise en place, sa stratégie de développement et enfin, les éléments financiers qui garantissent la rentabilité de l'entreprise.

Bien entendu, pour consentir un crédit, le banquier doit bénéficier en échange de garanties. Il faut prouver que les capitaux propres sont suffisants et si ce n’est pas le cas, un tiers pourra se porter garant. Enfin, il est nécessaire de disposer d’un apport minimum lorsque la demande est présentée devant le banquier, qui s’élève en moyenne à au moins 20 % du coût total du projet.

Faire appel à un courtier

CAFPI, Taux n° 1 ou encore, Artémis Courtage sont de bonnes adresses pour aider à optimiser les chances d’obtenir un crédit pour une entreprise. En effet, faire appel à un courtier est une solution qui peut s’avérer efficace, car elle fait gagner du temps malgré son coût (entre 1 et 2 % sur le crédit accordé).

Le courtier est un professionnel qui détient un vaste réseau dans le domaine bancaire. En faisant des recherches sur les différentes offres de crédit, il identifiera la meilleure solution possible.

Opter pour une autre alternative : l’affacturage

Les banquiers sont généralement plus réticents à octroyer un crédit bancaire aux TPE qu’aux PME. Cela vient du fait que les premières sont, de manière générale, plus fragiles dans leur structure.

Ainsi, au lieu de proposer un crédit, de plus en plus de banques offrent aux TPE une autre voie : l’affacturage. Cette opération consiste, pour une entreprise, à céder une facture à un organisme de financement en échange d’un financement immédiat. Ainsi, aucun risque n’est encouru pour la banque. En effet, le financement est accordé mais en échange d’une facture qu’elle recouvrera par la suite.

Flora Ait-namane

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.