Le compte de résultat : comment ça marche ?

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le compte de résultat fait partie des documents essentiels d’une entreprise, permettant notamment à l’autorité fiscale de connaître le bénéfice ou déficit réalisé par l'entreprise et aussi aux investisseurs d’évaluer la vitalité et la rentabilité de l'entreprise.

Le compte de résultat est un document fondamental résultant de l’exercice comptable, une période de douze mois. L’intérêt du compte de résultat est d’indiquer le résultat net d’une entreprise en termes de bénéfice ou de perte.

Ce document obligatoire présente les produits (comptes de classe 7) et les charges (comptes de classe 6) d’une entreprise durant un exercice comptable et reflète ainsi l’activité de l’entreprise. Le flux de charges et de produits enregistré mesure l’enrichissement ou l’appauvrissement du patrimoine de l’entreprise au cours d’une période donnée. De ce fait, les charges payées donnent lieu à un appauvrissement du patrimoine alors que les produits générés contribuent à l’enrichissement du patrimoine de l’entreprise.

Contenu du compte de résultat

Le compte de résultat contient les produits et les charges de l’entreprise. Les produits sont les recettes résultant par exemple des ventes alors que les charges correspondent aux dépenses effectuées par l’entreprise comme par exemple, les achats de marchandises ou de services.

On peut retrouver trois catégories de charges et de produits dans un compte de résultat : les charges et produits d’exploitation, les charges et produits financiers et les charges et produits exceptionnels. Ainsi, la différence entre les produits et charges des différentes catégories débouchera sur :

  • le résultat d’exploitation : le résultat venant de l’activité courante de l’entreprise. C’est la différence entre le chiffre d’affaires et les charges afférentes ;
  • le résultat financier : la différence entre les produits financiers et les charges financières. Une entreprise endettée présentera un résultat financier négatif ;
  • le résultat exceptionnel : la différence entre les charges exceptionnels et les produits exceptionnels. Ce sont des éléments à caractère unique et qui ne sont pas liés à l’activité d’exploitation de l’entreprise. A titre d’exemple, on y retrouve les pénalités et amendes, les rappels et remboursements d’impôts ou les plus-values et les moins-values sur des cessions d’actifs.

En totalisant le résultat d’exploitation, le résultat financier et le résultat exceptionnel, le résultat net de l’entreprise est obtenu. Ce résultat net correspond au résultat de l’exercice dans le bilan de l’entreprise.

A quoi sert un compte de résultat ?

Les produits, charges et résultats qui se trouvent dans un compte de résultat permettent de calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise, c’est-à-dire le montant en chiffre d’affaires hors taxes nécessaire pour que l’entreprise obtienne un résultat nul, où le total des charges est égal au total des produits.

De plus, le compte de résultat permet aussi de calculer la capacité d’autofinancement d’une entreprise, c’est-à-dire le flux potentiel de trésorerie résultant des activités d’exploitation pouvant servir à financer l’entreprise.

Arzeenah Hassunally

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.