Des solutions de financement novatrices pour financer l'innovation

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

La création d'entreprise a connu un essor de 15 % sur les douze derniers mois. Le nombre de jeunes structures innovantes à fort potentiel ne cesse d'augmenter tandis que les montants bancaires alloués à leur développement chutent. Problème des crédits traditionnels : la nécessité d'une garantie financière ou d'un historique bancaire. Simples pour les grandes entreprises, ils sont presque inaccessibles pour les petites entités ou les startups qui sont ainsi à la recherche de nouvelles sources de financement.

Des solutions non bancaires voient le jour, répondant à une logique de partage collectif des risques et des responsabilités. Elles ont notamment trois caractéristiques en commun : elles constituent des canaux directs entre prêteurs et emprunteurs (désintermédiation), elles ont toutes un fondement technologique fort (TIC, Big Data, etc.) et placent l’automatisation au centre de leurs préoccupations.

Le crowdfunding

Cette forme de crédit collectif permet aux internautes de prêter à un micro-entrepreneur ou à des PME. Accessible et transparente, l’intermédiation s’opère entre une multitude d’individus disposés à un investir un montant, souvent faible, sur un projet (entrepreneurial, culturel, social ou autre) ou une entreprise. Comme son nom l’indique, c’est la force de la foule qui va permettre à un projet innovant d’émerger, car il obtient ainsi un financement par l’addition de montants souvent très faibles (quelques centaines d’euros par personne). Pour le financeur, le risque est exposé sur une somme limitée.

Les marketplaces

Les marketplaces ou places de marché mettent en relation un besoin de financement et un financeur sur le modèle de l'offre et de la demande. Cette solution s'adapte particulièrement bien au financement de créances commerciales.

Les fonds

Les fonds se rapprochent du modèle bancaire par leur forme : ils mutualisent des liquidités récoltées dans une structure chargée de financer plusieurs besoins d'entreprise. Mais, contrairement au système bancaire, ils ne contiennent pas d'effet de levier et fonctionnent sur un modèle d'intégration verticale. Cette solution de financement apporte, pour les investisseurs, un profit sur la diversification de leurs investissements. Pour les entreprises, elle permet d'obtenir d'investisseurs institutionnels des sommes plus importantes et de financer des projets plus risqués.

Alice Magar

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.