Dénigrement : proportion entre base factuelle et gravité des informations diffusées

Concurrence - Distribution
Outils
TAILLE DU TEXTE

La diffusion d'informations sur la dangerosité d'un produit doit être fondée sur des éléments factuels suffisants. 

Une entreprise qui produit et commercialise des plans de cuisine demande à un institut de recherche de réaliser une étude sur l'un des matériaux utilisés, le quartz de synthèse. L'institut confirme la présence de composants dangereux pour les fabricants et consommateurs. Le directeur de l'entreprise décide de diffuser les informations de l'étude sur le magazine "60 millions de consommateurs" et les réseaux sociaux. Une association, ayant pour objet de promouvoir la réalisation de plans de travail de cuisines et salles de bain en quartz de synthèse, met l'entreprise en demeure d'arrêter ce dénigrement. La diffusion de l'information ayant continué, l'association assigne l'entreprise en (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.