Pas de déductibilité sur un logement resté vacant sans justification de location

PI & TIC
Outils
TAILLE DU TEXTE

Afin d'obtenir une déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant, les propriétaires ont l'obligation de justifier leur volonté réelle de le mettre en location. 

M. et Mme B. sont propriétaires d'un appartement qui était vacant au cours des années 2012 et 2013. Ils ont donc décidé de déduire des charges au titre de leurs revenus fonciers. Cependant, à l'issue d'un contrôle sur pièces du dossier de M. et Mme B., l'administration fiscale a notamment remis en cause le caractère déductible des revenus fonciers, au titre des années 2012 et 2013, de dépenses de travaux.De ce fait, M. et Mme B. on fait appel du jugement du tribunal administratif de Montpellier du 26 juin 2017 en tant qu'il a rejeté leur demande tendant à la décharge, en droits et pénalités, des cotisations (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne