CJUE : une femme enceinte cessant de travailler peut conserver son statut de travailleur dans certains cas

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La CJUE a considéré qu'une ressortissante française ayant travaillé plusieurs mois au Royaume-Uni et quitté son travail parce que sa grossesse était devenue trop contraignante, conserve son statut de travailleur et peut ainsi bénéficier du complément de revenu.

Au Royaume-Uni, le complément de revenu est une prestation pouvant être accordée à certaines catégories de personnes dont le revenu ne dépasse pas un montant défini. Les femmes enceintes ou accouchées peuvent notamment prétendre à cette prestation au cours de la période entourant l'accouchement. Toutefois, les "personnes d'origine étrangère" n'ont pas le droit à cette prestation, à moins qu'elles n'aient acquis le statut de travailleur au sens de la directive sur le droit de libre circulation et de séjour des citoyens de l'Union. Une (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.