L’employeur est responsable des violences entre salariés

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’employeur est considéré comme ayant manqué à son obligation de sécurité de résultat, quand bien même il aurait pris des mesures pour faire cesser ces agissements.

En l'espèce dans l'arrêt rendu par la Cour de cassation, le 23 janvier 2013, une salariée employée en tant que directrice adjointe au sein d’une association avait averti son employeur des difficultés relationnelles rencontrées avec son supérieur hiérarchique direct. Ce dernier avait alors fait l’objet d’une mise à pied disciplinaire. D’autres salariés s’étant par la suite également plaints de lui, un avertissement lui a été délivré. L’employeur avait même tenté un licenciement, mais l’inspecteur du travail avait refusé l’autorisation. Une altercation a eu lieu entre la directrice adjointe et son supérieur, cette (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.