Conclusions de la commission de réflexion sur la souffrance au travail

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

En octobre 2009, après une succession de suicides survenus à France Télécom, Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, a lancé une commission de réflexion sur la souffrance au travail, réunissant des députés (UMP et Nouveau Centre) et des personnalités qualifiées. Le quotidien "La Croix" publie en exclusivité les conclusions de cette commission qui seront présentées le 16 décembre 2009. Le rapport pointe tout d'abord les méthodes managériales en proposant que les managers apprennent à gérer des équipes, à écouter et à repérer les troubles psychosociaux via une formation certifiante. Il préconise par ailleurs une revalorisation du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), qui serait obligatoirement composée de membres ayant été (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.