8èmes États généraux de la recherche comptable : comptabilité et information extra-financière

A LA UNE
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les 8èmes États généraux de la recherche comptable, organisés par l'ANC, ont eu lieu à Bercy lundi 10 décembre 2018 sur le thème : comptabilité et information extra-financière.

Le ministère de l’Économie et des Finances a accueilli le 10 décembre 2018 les 8èmes États généraux de la recherche comptable proposés par l'ANC, en présence de chercheurs en comptabilité, acteurs de la normalisation comptable française, européenne et internationale, directeurs financiers et comptables, analystes financiers, auditeurs et experts-comptables.

Les intervenants se sont succédés pour faire le point sur l’évolution de l’information des entreprises, dans ses composantes à la fois financières et extra-financières, et notamment sur :

  • les changements dans la communication des structures qui intègre de plus en plus des données extra-financières ;
  • les caractéristiques de ces informations ;
  • les frontières, barrières et obstacles des données extra-financières ;
  • et enfin, les évolutions attendues ainsi que les priorités à fixer en la matière.

Une journée riche en débats et échanges, pour un panorama des enjeux actuels de l’information extra-financière et de son interaction avec la comptabilité !

Le Président de l’ANC Patrick de Cambourg a introduit l’événement : « Nous pensons fondamentalement que nous sommes à un moment de synthèse. Il y a un véritable foisonnement d’initiatives en matière d’information extra-financière, la pratique est véritablement en train de se développer. Nous sommes à un moment clé de l’évolution de ce domaine extrêmement important et c’est la raison pour laquelle nous avons choisi, il y a six mois maintenant, d’organiser ces États généraux de la recherche comptable sur la liaison, sur la cohérence, entre l’information financière et l’information extra-financière et sur l’évolution de l’entreprise objet de communication vers l’entreprise sujet de sa communication. »

Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a salué de son côté cette 8ème édition des États généraux de l’ANC : « L’actualité démontre que la transition de notre économie vers un modèle plus sobre écologiquement, plus responsable socialement, constitue une gageure par l’ampleur des mutations à accomplir. (…) Mais c’est une chose de développer une politique de responsabilité sociale et environnementale. C’en est une autre que d’en faire un critère à part entière d’engagement et d’évaluation de la performance des entreprises. C’est bien pour faire de la responsabilité sociale et environnementale un facteur de redevabilité des entreprises face à ses parties prenantes que la France a, dès 2001, introduit un cadre de reporting extra-financier applicable aux plus grandes entreprises, qui a été enrichi à plusieurs reprises et constitue l’un des cadres législatifs de reporting extra-financier les plus complets au monde. »

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.