Préparer l’avenir du travail, un impératif stratégique pour les entreprises

Etudes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet PwC a publié une étude « Preparing for tomorrow’s workforce, today » qui envisage le futur du travail dans sa dimension stratégique pour les entreprises.

L’enquête « Preparing for tomorrow’s workforce, today » proposée par PwC en collaboration avec Lynda Gratton, Professeur de management à la London Business School, s’interroge sur l’avenir du travail dans les entreprises.

Rôle central des dirigeants aux côtés des RH

Selon l’étude, les défis pour réinventer le monde de l’entreprise s’articulent autour de six grandes familles : 

  • l’humain et l’expérience collaborateur ;
  • la collaboration entre les individus et les collectifs : une synergie entre les services ;
  • la recherche de profils externes, agiles et flexibles, et leur management responsable ;
  • la technologie comme vecteur d’exploitation des données disponibles ;
  • la transparence à l’égard des collaborateurs ;
  • enfin, les infrastructures physiques et virtuelles, pour construire des espaces de travail stimulants.

Dans ce contexte, les chefs d’entreprise sont en première ligne pour impulser le changement, car seule une action au niveau du top management permettra de relever les défis liés à la réorganisation du travail et à la transformation de la culture d’entreprise.

Face à la pénurie des talents, les dirigeants ont un rôle stratégique à jouer afin de repenser le futur du travail. Cette place, centrale, doit être établie en synergie avec la fonction RH pour réinventer le cycle de vie du collaborateur.

L’expérience collaborateur, un enjeu clé pour les entreprises

D’après l’enquête PwC, les organisations doivent se montrer particulièrement attentives au bien-être des collaborateurs face à l’épuisement professionnel. Elles doivent se concentrer sur la mobilisation des talents, les charges et les conditions de travail. L’étude révèle notamment un intérêt croissant pour l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

« Les nouvelles générations n’envisagent pas leur journée de travail comme auparavant. (…) En tant qu’employeur, nous devons créer des environnements bienveillants et des solutions adaptées aux attentes des collaborateurs. Nous avons tous de plus en plus besoin de flexibilité et l’entreprise doit nous accompagner au profit de cet équilibre » a commenté Agnès Hussherr, Associée responsable Human Capital & Culture d’entreprise chez PwC.

L’enquête propose ainsi aux structures de centrer leurs efforts autour de trois axes : l’adaptabilité, l’intrapreneuriat et l’autonomie. Les entreprises gagneront aussi à rassurer leurs collaborateurs sur l’avenir de l’emploi, eu égard au développement des nouvelles technologies comme la robotique et l’intelligence artificielle.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.