La profession comptable à la rencontre des étudiants

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le secteur comptable souffre d'un déficit d'attractivité auprès des jeunes générations. La 18ème grande journée pédagogique des professions du chiffre, qui a eu lieu le 21 novembre 2018 au Chesnay, s'entend comme une réponse à cette problématique bien identifiée.

Rare sans doute sont les jeunes qui rêvent en première approche de se lancer dans l'expertise comptable. Pourtant, le secteur est gage de sécurité et d'épanouissement professionnels, pour qui sait y voir les opportunités de carrière.

Bien conscientes de cela, les CRCC de Versailles et Paris, accompagnées par le CSOEC, ont organisé mercredi 21 novembre 2018 au théâtre « La Grande Scène du Chesnay » la 18ème grande journée pédagogique des professions du chiffre. Son but : faire découvrir aux étudiants et lycéens présents le charme discret des professions d'expert-comptable et de commissaire aux comptes, dont les atouts restent méconnus : débouchés assurés, rémunérations attractives, perspectives d'évolution enthousiasmantes...

Interrogé par Le Monde du Chiffre, le Président de la CRCC de Versailles Olivier Boucherie revient sur l'esprit de cet événement : opération séduction, mission attirer les jeunes vers la comptabilité !

Quel est le but de cette grande journée pédagogique des professions du chiffre ?

« C'est un événement que nous organisons depuis 18 ans avec la CRCC de Versailles, à l'origine en partenariat avec l'académie de Versailles, à destination des professeurs. 

Il y a quelques années, nous avons décidé de leur demander de venir avec leurs élèves. L'objectif est de présenter la filière de l'expertise comptable. Cela concerne notamment les lycéens de terminale, qui auront dans quelques semaines des choix à faire dans le cadre de Parcours Sup. Nous leur présentons, lors de cette journée qui se veut pédagogique, l'intégralité de la filière, du BTS au DEC, en passant par le CAFCAC.

C'est une présentation qui se veut assez dynamique, puisque nous avons demandé à plusieurs jeunes qui sont déjà en milieu professionnel, de venir témoigner pour expliquer le concret de leurs journées en cabinet ou en entreprise. »

Quels sont selon vous les atouts de la profession comptable susceptibles d'intéresser la jeune génération ?

« Il faut tout d'abord noter que dans le secteur, il n'y a aucune difficulté pour trouver du travail. Nous recrutons chaque année environ 10 000 jeunes. Et nous ne pensons pas que les évolutions technologiques, la digitalisation va changer la donne. Les entreprises, qui sont notre cible privilégiée, ont besoin de conseils et de professionnels bien formés. Nous assurons ainsi aux jeunes qui intègrent notre filière un emploi durable, avec en plus des possibilités intéressantes, puisque l'on peut travailler à la fois en entreprise ou en cabinet, avec des passerelles entre les deux.

Cette filière est un véritable ascenseur social, car une fois entré dans le monde professionnel, il est possible de continuer son apprentissage par la formation continue, la valorisation des acquis professionnels et arriver ainsi au niveau souhaité : licence, master ou doctorat, lequel correspond au diplôme d'expertise comptable ou au CAFCAC. »

Article et propos recueillis par Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.