Covid-19 : la Cavec amplifie son dispositif d’aides sociales pour les professionnels du chiffre

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Mobilisée depuis début mars 2020, la Caisse d’assurance vieillesse des experts-comptables et des commissaires aux comptes (Cavec) a mis en place plusieurs dispositifs afin d’accompagner les cabinets face à la crise et venir en aide aux affiliés en difficulté.

De façon régulière, la Cavec ajuste ses mesures en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des informations gouvernementales. C’est ainsi qu’elle vient de voter la mise en place d’une aide sociale renforcée en faveur des affiliés atteints du Covid-19, couvrant les 90 premiers jours d’arrêt maladie, à hauteur de 90 euros par jour.

Des aides financières et sociales adaptées aux besoins de chaque affilié

Fin 2020, la Cavec a décidé de maintenir et amplifier ses aides sociales au bénéfice de ceux qui en ont le plus besoin dans le cadre de leur activité professionnelle, en complément des mesures de report de paiement des cotisations déjà votées par son conseil d’administration.

Ce dispositif d’aide s’adresse à tous les experts-comptables et commissaires aux comptes en activité qui ne sont pas visés (ou insuffisamment visés voire exclus) par les mesures existantes de l’Etat ou des autres organismes.

  • Pour les affiliés malades : la Cavec donne des aides en numéraire aux affiliés cotisants qui sont atteints du Covid-19.

Jusqu’au 30 juin 2021, une aide sociale est accordée pendant la période de maladie à hauteur de 90 euros par jour (déduction faite des indemnités versées par l’assurance maladie pour les salariés) pendant les 90 premiers jours d’arrêt. La Cavec prend également en charge les frais de garde d’enfants pour les personnes malades du Covid-19.

  • Pour les nouveaux affiliés : la Cavec aide également financièrement les nouveaux affiliés qui ont créé leur cabinet après le 1er janvier 2019 et dont l’exercice professionnel a été fortement perturbé par la période de pandémie.

Avec un faible chiffre d'affaires et des emprunts à rembourser, il leur est plus difficile de sortir de la crise sanitaire. Sur justificatif de leur perte d’opportunités et d’encaissements liée à la crise sanitaire, la commission sociale de la Cavec, après étude du dossier, est en mesure d’allouer des secours financiers.

  • Pour tous les affiliés qui se trouvent en grande difficulté en raison de la crise liée au Covid-19 : la Cavec a également augmenté le montant du fonds social afin de pouvoir accompagner le plus grand nombre.

Les aides sont attribuées sur dossier par la commission d’action sociale qui étudie les dossiers et alloue des aides.

Des aides de soutien moral

La Cavec s’est associée au CSOEC et à la CNCC pour mettre en place un dispositif téléphonique de soutien et d’écoute gratuite et confidentielle pour les professionnels qui rencontrent des difficultés. Le numéro vert à composer est le 0 800 501 201.

Les Annuaires du Monde du Chiffre

 

 

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.