Dominique Restino, Président de la CCI de Paris : « Avec le PACTE, nous allons dans le bon sens sur la transmission de PME »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lors d’une table ronde organisée le 27 novembre 2018 par la Compagnie nationale des conseils en fusions et acquisitions (CNCFA) sur le PACTE et la transmission de PME, nous avons rencontré le Président de la CCI de Paris Dominique Restino qui s’exprime en vidéo sur le sujet.

La transmission de PME est un enjeu économique majeur et le PACTE est très attendu sur ce point. La CNCFA a proposé mardi 27 novembre 2018 une table ronde pour approfondir cette thématique. 

Nous y avons rencontré Dominique Restino, Président de la CCI de Paris, qui revient sur les apports du PACTE pour débloquer la transmission de PME en France. Selon lui, il importe avant tout d’accompagner et de simplifier le dispositif Dutreil – central en matière de transmission familiale – mais également de lui adjoindre un taux d’exonération de l’assiette des droits de mutation à hauteur de 98 voire 100 % (pour 75 % actuellement) comme ce qui est pratiqué en dehors de l’Hexagone. Dans cette perspective, le PACTE va « dans le bon sens » selon le Président de la CCI de Paris.

La table ronde du 27 novembre a également été l’occasion de présenter la 9ème édition du Baromètre de la transmission de PME, élaboré par l’Observatoire CNCFA EPSILON.

L’étude confirme pour 2018 la reprise amorcée en 2017 en matière de transmission, après une période baissière. La croissance est cependant mesurée : 1 % en volume en 2018 pour 10 % en 2017. Le marché est fortement tiré par le dynamisme du capital-transmission. Enfin, autre point notable : 2018 présente une forte croissance sur les prix d’acquisition des PME françaises. Les multiples de ces structures ont ainsi augmenté de 13 % sur un an selon le Baromètre CNCFA EPSILON.

Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.