Baromètre EY du capital risque

Organisation, gestion et développement
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet EY a publié les résultats pour l’année 2019 de son Baromètre du capital risque en France.

Cette étude recense les opérations de financement en fonds propres des entreprises de la French Tech en date d’opération du 1er janvier au 31 décembre 2019 et publiées avant le 8 janvier 2020. Parmi les grands enseignements de cette nouvelle édition :

  • 5,03 milliards d’euros ont été levés pour 736 opérations en 2019 ;
  • la levée la plus importante en France est de 205 millions d’euros ;
  • le secteur le plus concerné est celui des logiciels, avec un montant de 1 537 millions d’euros levés pour 191 opérations ;
  • la région Île-de-France a concentré 70 % des investissements en valeur.

« Que faut-il attendre de ce nouvel exercice ? En 2020, la French Tech devra encore une fois être en capacité de délivrer ses promesses. Même si certains pensent que l’argent est trop abondant, il est évident qu’en comparaison avec certains autres pays européens, mais surtout avec ce qui se passe en Amérique ou en Asie, le sujet n’est pas celui-là. En 2020, le défi reste le même que celui des années précédentes : permettre la création de leaders incontestés qui pourront répondre aux enjeux du futur, en France, en Europe et dans le monde entier » commente Franck Sebag, Associé EY en charge du secteur Fast Growing Companies Western Europe Maghreb.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.