Action en responsabilité contre l’administrateur judiciaire exerçant dans une Selarl

Procédures collectives
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'associé d'une société d'administrateurs judiciaires ne pouvant plus exercer sa profession à titre individuel et devant consacrer à la société toute son activité professionnelle, l'action en responsabilité à raison des fautes reprochées dans l'exécution de la mission d'administration provisoire est recevable contre la société.

M. H., devenu associé d'une Selarl d'administrateurs judiciaires, a été désigné en qualité d'administrateur provisoire d'une SCI. Celle-ci a été mise en liquidation judiciaire. Lui reprochant des fautes dans l'administration provisoire de la SCI, M. E., associé de cette dernière, a assigné la Selarl en paiement de dommages-intérêts, en réclamant une somme en réparation du préjudice de la SCI et en réparation du préjudice prétendument personnel résultant pour lui de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne