Le dirigeant doit combler le passif même en cas de manquement du liquidateur

Procédures collectives
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le dirigeant d'une personne morale peut être déclaré responsable même si la faute de gestion qu'il a commise n'est que l'une des causes de l'insuffisance d'actif, et il peut être condamné à supporter tout ou partie de celle-ci, même si sa faute n'est à l'origine que d'une partie de cette insuffisance.

La société dirigée par M. O., a été mise en liquidation judiciaire. Le liquidateur l'a assigné en responsabilité pour insuffisance d'actif. La cour d'appel de Reims a rejeté sa demande tendant à la condamnation de M. O. à supporter l'insuffisance d'actif de la société qu'il dirige. Elle a pris en compte les conditions dans lesquelles le liquidateur avait réalisé les actifs de la société, retenant que ses éventuels manquements à ce titre étaient de nature à exonérer le dirigeant de son (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.