Absence de déclaration de créance : qui a intérêt à agir ?

Procédures collectives
Outils
TAILLE DU TEXTE

N'a pas d'intérêt à demander qu’il soit statué par anticipation, au cours de l’exécution du plan de redressement, sur le principe et le montant de sa créance de dommages-intérêts pour malfaçons, la partie qui n’a pas déclaré cette créance.  

Mme L. a fait exécuter par la société A. des travaux de bardage qui ont été réceptionnés avec réserves. Cette société a été mise en redressement judiciaire, M. H. étant désigné administrateur judiciaire et la société B. mandataire judiciaire.  Un plan de redressement a par la suite été arrêté, M. H. devenant commissaire à l'exécution du plan.Mme L., qui n'avait déclaré aucune créance, a, au vu d'un rapport d'expertise, assigné la société A. ainsi que le mandataire judiciaire et le commissaire à l'exécution du plan en (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.