États généraux de l’ANC : comptabilité et long terme

A LA UNE
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les États généraux de l’ANC ont eu lieu jeudi 19 décembre au ministère de l'Économie et des Finances. Le thème retenu cette année : comptabilité et long terme.

L’Autorité des normes comptables a tenu ses États généraux le 19 décembre dernier dans les locaux de Bercy sur le sujet : comptabilité et long terme.

De nombreux acteurs en France et à l’international souhaitent en effet promouvoir une finance de long terme et responsable. Mais cette expression « long terme » n’est pas réellement définie et il n’est pas certain que tout le monde en retienne la même compréhension.

Côté comptabilité, la prise en considération du long terme est un enjeu central au niveau européen. Les questions comptables pouvant avoir un impact négatif sur le long terme intéressent particulièrement la notion de juste valeur, la prééminence donnée au bilan sur le compte de résultat et l’horizon d’évaluation à un an détaché de l’horizon de temps de l’investisseur. La norme IFRS 9, du reste, ne serait pas adaptée pour refléter le business model des investisseurs de long terme et la Commission européenne a demandé à l’EFRAG de lancer une consultation sur le sujet.

« Le thème des États généraux, comptabilité et long terme, est véritablement un thème clé »

Les débats lors de l’événement se sont articulés autour de plusieurs papiers de recherche sur le biais court-termiste, la prise en compte des risques, la question des taux d’actualisation et le développement de l’information extra-financière, le tout sous l’angle transverse de l’intérêt public européen.

Interrogé par le Monde du Chiffre, le Président de l’ANC Patrick de Cambourg a salué la qualité des travaux et échanges lors de cette journée. « Le thème des États généraux, comptabilité et long terme, est véritablement un thème clé » a-t-il déclaré.



Hugues Robert (@HuguesRob)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.