Le prévisionnel financier : une partie primordiale du business plan

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une tribune de Gaëtan Baudry, Fondateur de My Business Plan.

Qu’est-ce qu’un prévisionnel financier ?

Le prévisionnel financier d’un projet d’entreprise est un document nécessaire pour tous ceux qui souhaitent démarrer une activité. C’est un document sous forme de tableau souvent établi sous Excel qui, accompagné d’une partie rédactionnelle, forment à eux deux le business plan. On comprend donc que cet outil du business plan est beaucoup plus chiffré et se rapproche de la comptabilité et de la gestion financière.

Dans un prévisionnel financier, il y a plusieurs parties. Comme son nom l’indique, c’est un prévisionnel. Il faut donc être suffisamment préparé pour construire les bonnes hypothèses sur le futur début d'activité. Rédiger un prévisionnel seul est souvent compliqué. C’est pour cela qu’il est souvent recommandé de se faire aider. Il faut en effet prévoir les bonnes hypothèses stratégiques, les bonnes charges opérationnelles, déterminer le bon moyen d’amortissement pour le prêt et les investissements, évaluer les différents modes de financement, prévoir les comptes de résultat à court, moyen et long terme, pour ensuite prévoir les flux de trésorerie et estimer la valorisation de la société en cas de levée de fonds. Tous ces éléments sont présents sur les différents tableaux du document et forment ensemble le prévisionnel financier du business plan.

Pourquoi le prévisionnel financier est-il important ?

Réaliser un prévisionnel financier permet de structurer sa pensée, mais aussi de challenger son projet, sa rentabilité, ses coûts… afin de déterminer les besoins en financement au départ. Souvent, l’entrepreneur a une idée de son besoin de financement mais le prévisionnel financier permettra de déterminer le besoin réel. Par ailleurs, l’entrepreneur doit rapidement déterminer si l’activité permettra de dégager des revenus, ou si ce n’est pas le cas, à partir de combien de mois ou d’années d’activité. Cette incertitude peut être une limite à la création d’entreprise, alors que le prévisionnel financier permet de mesurer ce risque et donc de le limiter en quelque sorte.

Ce document sera ensuite gage de sérieux auprès de la banque et des investisseurs, pour prouver la fiabilité du projet afin d’obtenir des prêts ou des fonds. Il sera de toute façon demandé de réaliser un business plan solide. Ce prévisionnel permettra de rassurer tous ces acteurs de l’investissement, mais également les fournisseurs de l'entreprise par la suite, et même les futurs clients. Sans prévisionnel, il sera impossible de convaincre toutes ces personnes.

Les erreurs à éviter dans son prévisionnel

Trop souvent, des entrepreneurs qui veulent de manière absolue que leur projet fonctionne vont faire des hypothèses déconnectées de la réalité. Or, réalisme et honnêteté sont deux qualités essentielles pour une bonne rédaction d’un prévisionnel financier. Par ailleurs, quand des hypothèses sont avancées, il faut toujours les justifier, c’est pour cela qu'elles doivent être réalistes.

On ne sait pas toujours quelles valeurs il faut rentrer dans son tableau. Une erreur commune se fait sur les charges, notamment salariales : on rentre les salaires bruts ou nets, alors qu’il faut rentrer le coût total du salaire pour l’entreprise, donc les salaires avec les charges patronales. Si le business repose essentiellement sur de la main d’œuvre, oublier ce coût peut être désastreux car la principale charge va alors augmenter de 40 %. Une autre erreur récurrente est elle aussi liée à des taxes : l’incorporation de la TVA pose souvent des problèmes dans la rédaction du prévisionnel financier. En effet, elle est souvent oubliée dans les premières hypothèses du modèle, ce qui peut fausser la rentabilité et mettre en péril toute l'activité.

Conclusion

Le prévisionnel financier réalisé au début de l’activité doit ensuite être réutilisé comme outil de gestion de l’entreprise afin de piloter l’activité et faire les bons choix en le comparant avec les résultats réels. En effet, des chiffres supérieurs ou inférieurs aux prévisions représentent une source d’information précieuse pour les futures décisions et permettent de constater ce qui a marché ou non.

Il est très facile de faire des erreurs lors de la création d'un premier prévisionnel financier. L’objectif du prévisionnel n’est pas de faire rêver mais d’ancrer au maximum le projet dans la réalité financière.

Gaëtan Baudry, Fondateur de My Business Plan

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.